[Tag] Blog en Musique

Bonjour !

Deuxième tag du blog et cette fois ce sera pour vous présenter mes goûts musicaux. J’ai en effet été nommé  pour ce tag « Blog en musique »par Le Tanuki que je vais donc m’empresser de remercier car ce fut un tag très divertissant. Cela dit, ce fut également très frustrant car il impliquait de faire des choix très difficiles.

Le tag consiste à illustrer chaque lettre du blog par une chanson. Autant vous dire que pour chaque lettre, j’avais beaucoup d’idées de chansons mais ne pouvant en choisir qu’une, ce fut une sélection qui m’aura déchiré le cœur.
Au final, j’ai tenté autant que possible de choisir avant tout une chanson collant avec le thème du blog. Ceci n’a pas pu être fait pour toutes les lettres mais c’est la seule règle que je me sois posé.

Sans plus attendre, en avant la musique !

go

En fait il manque un B au nom de ce blog.

 

 

L comme Lazarus, David Bowie

Je ne pouvais démarrer la sélection par une autre chanson. C’est par cette chanson que David Bowie nous annonçait son départ et c’est son départ qui m’a fait publier le premier post de ce blog alors voilà, la première chanson de ma liste est Lazarus, une chanson tragique mais pas que.
Il m’est terriblement difficile de parler de David Bowie et surtout de cette chanson, d’une part car je n’ai pas encore réussi à l’écouter (tout comme l’album Blackstar) mais principalement car je suis très loin d’être remis de son départ. Quasiment trois mois après, je sens encore les larmes me monter immédiatement aux yeux dès que je tente de l’évoquer et cette chanson cristallise totalement ce sentiment. Je vais donc simplement vous laisser le clip et passer à la suite de la sélection.

 

O comme One, Metallica

Pour la lettre O, le nombre de prétendants n’était pas aussi grand que pour les autres lettres, donc pour le coup il n’y a pas de réel lien avec le blog. J’en ai donc profité pour placer une chanson que j’ai eu la chanson de voir en concert (le concert avait des conditions un peu pourries mais la chanson est quand même très bien). Il s’agit donc de One que l’on peut trouver sur l’album And Justice for All, sorti en 1988.

 

S comme Stairway to Heaven, Led Zeppelin

Encore une chanson sans lien direct avec le blog mais je ne pouvais passer à côté de Stairway to Heaven, chanson légendaire sortie sur l’album Led Zeppelin IV en 1971.
Pas besoin d’en dire plus, la chanson se suffit à elle-même.

 

T comme The Supermen, David Bowie

Deuxième chanson de David Bowie et encore une pleine de sens, même si ce n’est pas le même genre. The Supermen est une chanson du fabuleux album The Man Who Sold the World, sorti en 1970. David Bowie s’était inspiré des œuvres de HP Lovecraft pour écrire cette chanson. On se rapproche donc du genre des lectures que j’ai pu évoquées par ici.
De la même manière que le reste de l’album n’est quasiment pas joué en concert, David Bowie n’a interprété cette chanson en live qu’à de rares reprises. Même une fois que Nirvana a repris la chanson The Man Who Sold the World, cette dernière fut enfin joué en concert par David Bowie mais le reste de l’album est resté très peu présent dans les représentations live.

 

I comme It, Genesis

La conclusion magnifique du non moins sublime album The Lamb Lies Down on Broadway, sorti en 1974. Cet album est l’apothéose du style de Peter Gabriel, un style qui voulait faire de chaque album un véritable spectacle. Ainsi la conception d’un album ne se concentrait pas uniquement sur la musique mais était là pour raconter une histoire, à la fois par les paroles mais également par la mise en scène pensée autour de cette histoire. Ces albums étaient ainsi pensés en vue des représentations live. Le groupe arboraient des costumes en rapport avec le thème et ils jouaient les scènes de l’histoire, aussi bien par leur musique que par la mise en scène.
The Lamb raconte l’histoire d’un dénommé Rael, perdu en plein New-York, à la recherche de son frère John. La conclusion de l’histoire est donc la chanson It. Le nom de cette chanson fait référence à la psychanalyse freudienne : moi, surmoi, ça. En anglais ces termes sont id, ego, super-ego reprenant les termes latins et id en latin se traduit en anglais en it. Le chemin de Rael pour retrouver son frère est en fait sa quête pour se reconstruire lui-même.

Au passage on notera que ce fut le dernier album de Genesis avec Peter Gabriel. Les autres membres du groupe ne partageaient pas forcément sa vision et donc Peter Gabriel va partir de son côté tandis que le groupe va continuer sa route, continuant dans leur rock progressif typique du groupe mais sans rajouter toute la dose de spectacle qu’amenait Peter Gabriel, ils reviennent à la musique pour la musique.
L’album The Lamb restera donc à jamais l’apothéose de Genesis époque Peter Gabriel et la tournée de concerts qui a suivie fut mémorable à ce titre.

 

N comme No Rain, Blind Melon

Après le paragraphe sur la psychanalyse freudienne, revenons à des choses plus terre à terre. Issue de l’album Blind Melon, sorti en 1992, la chanson No Rain est probablement la plus connue du groupe. On est là en plein rock des années 90 avec les mouvements lancés par des groupes mythiques comme Nirvana, les Pixies, les Smashing Pumpkins, Sonic Youth, Soundgarden (et je pourrais en citer beaucoup d’autres mais on va s’arrêter là tout de même). Au milieu de tout cela, Blind Melon se fait une petite place au soleil et même si leur carrière ne fut pas très longue, ils ont réussi à avoir leur petit succès bien mérité. No Rain est la chanson qui va les rendre vraiment connus et pourtant ce n’est pas le groupe d’une seule chanson, comme on peut en voir beaucoup à cette époque. C’est donc l’un de ces petits groupes que j’aime toujours réécouter, même si c’est loin d’être le groupe que j’écoute le plus, il y a cette folie dans leur musique qui m’a toujours attiré et No Rain marque bien cela.

 

C comme Cymbaline, Pink Floyd

J’aurais pu citer de très nombreuses chansons de Pink Floyd mais celle-ci, si elle n’est pas celle que j’écoute le plus, a une signification toute particulière. Cymbaline est une chanson de la bande originale du film More, sorti en 1969. Cette BO est le troisième album de Pink Floyd mais c’est surtout le premier album sans Syd Barrett. Le deuxième album (A Saucerful of Secrets) était sorti alors que le groupe s’était séparé de Syd mais il avait tout de même laissé son empreinte sur l’album. Cette fois, tout l’album avait été fait sans lui.
Si la chanson Cymbaline est si particulière c’est parce qu’elle évoque le Doctor Strange. Ce personnage pouvait déjà être aperçu sur la pochette du deuxième album mais sans que son nom ne soit entendu dans les paroles.
Avec le film à sortir en fin d’année (vivement novembre), vous n’êtes pas sans savoir que ce Dr Strange est un personnage Marvel. C’est surtout le personnage dont j’aimais le plus suivre les aventures dans les comics que je lisais étant jeune. Pour teaser à ce sujet, je prépare bien entendu un article dédié à ce personnage fantastique et ses aventures étranges (soyez juste patient, je n’ai aucune idée de quand je l’aurais terminé).

 

H comme Heart-Shaped Box, Nirvana

1993, sortie du troisième album de Nirvana. On ne le sait pas encore mais ce sera malheureusement le dernier. Le suicide de Kurt Cobain m’avait beaucoup affecté à l’époque, je me rappellerai toujours le moment où j’ai appris la nouvelle, en pleine journée dans mon lycée (autant vous dire que le reste de la journée n’a pas été simple à gérer). Heart-Shaped Box, tout comme le reste des chansons de l’album, est donc en quelque sorte le dernier message de Kurt Cobain. Ce n’est pas un message d’adieu comme put l’être Lazarus pour David Bowie mais avec le recul il y a le sentiment que c’est le dernier moment qu’il nous a accordé avant de partir.

 

A comme All Along the Watchtower, Bear McCreary

Une fois n’est pas coutume, il s’agit ici d’une reprise. La version originale est écrite par Bob Dylan et la reprise par Jimi Hendrix fut également très connue mais je vais parler ici d’une toute autre reprise. Cette chanson est celle ayant la plus grande signification sur la bande originale de la série Battlestar Galactica (la version de 2004 du moins). Si vous n’avez pas vu la série et que vous n’avez pas envie de vous faire spoiler le plus grande révélation, passez directement à la chanson suivante.

Les notes de cette musique vont avoir une importance cruciale pour le dénouement de la série : ils vont révéler aux derniers cylons infiltrés leur nature réelle et non humaine. Avant d’entendre ces notes, ils se considéraient humains et luttaient avec le reste de l’humanité pour échapper aux cylons, cette révélation sera donc du même niveau que lorsque Darth Vader apprend à Luke qu’il est son père.
Pour avoir adoré la série, cette musique a donc une importance particulière. Et puis, ma misanthropie m’a fait comprendre à ce moment que j’étais simplement un cylon qui attendait de se réveiller. (C’est bien pour cela que la musique de mon réveil est précisément celle-là.)
I’m not the Cylon you’re looking for.

 

P comme Pictures of me, Elliott Smith

Either/Or, sorti en 1997, est le troisième album d’Elliott Smith et probablement son plus réussi (c’est en tout cas celui que j’écoute le plus). La chanson Pictures of Me figurant sur cet album est terriblement représentative d’Elliott Smith.
Au-delà de mon appréciation personnelle de la chanson, je l’ai aussi choisie car finalement trouver des photos de moi est une mission très compliquée pour qui chercherait à relever le challenge. Etant très asocial de nature, je n’ai que très rarement l’occasion d’être pris en photo mais en plus n’aimant pas non plus mon image, je ne me laisse pas attraper. Résultat, je ne sais même pas de quand date ma dernière photo (j’étais censé en filer une pour mon boulot actuel, ils l’attendent encore).

 

T comme Twilight of the Thunder God, Amon Amarth

La seule chanson de la sélection qui va présenter mon goût pour le death metal. Celle-ci est tout de même parfaitement dans le ton du blog. Amon Amarth est un groupe suédois et qui utilise beaucoup les mythologies vikings. En plus pour les initiés, vous aurez reconnu le nom du Mount Doom en sindarin. Pour les non-initiés, dans le Seigneur des Anneaux de JRR Tolkien, Frodon a pour mission d’amener l’anneau unique au Mont Doom, le seul endroit des Terres du Milieu où il pourra être détruit. Quant au Sindarin, il s’agit de la langue la plus parlée par les elfes pendant les événements du Seigneur des Anneaux.
Le nom du groupe a déjà de quoi être bien en adéquation avec le blog.

Finalement, la chanson est encore plus en accord avec le blog que le nom du groupe. L’album Twilight of the Thunder God, duquel la chanson est issue, parcourt les légendes nordiques et notamment le combat entre Thor  (le Thunder God du titre) contre le serpent légendaire Jörmungandr. Ce combat fut présent dans les comics Thor : dans les numéros 379 et 380 de la première série The Mighty Thor. Ce fut d’ailleurs l’une des meilleurs périodes des comics Thor, on venait de sortir du combat épique contre Surtur pour la tentative de Ragnarok (pour rappel, le Ragnarok est le mythe nordique qui voit la destruction d’Asgard et accessoirement un thème récurrent des comics Thor). D’ailleurs pour la petite histoire, cet arc narratif du presque Ragnarok avec le combat contre Surtur, sur les numéros 337 à 354, est vraiment l’un des meilleurs arcs et c’est ce qui a notamment servi de fond au deuxième film Thor (même si le film fait forcément très pâle figure à côté de ce gros morceau).
Bien évidemment, la chanson présentée ici est celle que j’écoute le plus quand je lis les comics Thor.

 

E comme Echoes, Pink Floyd

Echoes, probablement l’une des plus belles chansons de Pink Floyd. Présente sur le sixième album du groupe, Meddle, sorti en 1971, Echoes est une merveille de rock progressif. Elle fait partie de ces chansons que je n’arrive pas à arrêter d’écouter une fois que je l’ai lancée.
Je vais profiter de parler de Pink Floyd pour rappeler un autre lien avec les comics Marvel. Au-delà du personnage du Dr Strange utilisé pour la chanson Cymbaline, Marvel avait créé un personnage qui était fan de Pink Floyd. J’en ai déjà parlé dans un précédent article, il s’agit de Vance Astro, le Major Victory des Guardians of the Galaxy. A ce sujet, j’avais énormément apprécié la petite référence lorsque l’on voit le fameux Vance s’écrier « Set the controls for the heart of the galaxy » car il s’agissait là d’un jeu de mot avec un autre titre d’une chanson de Pink Floyd : Set the Controls for the Heart of the Sun. Le groupe a d’ailleurs eu quelques autres chansons dédiées à l’espace, raison de plus qui me fait l’apprécier énormément.

 

R comme Right Where it Belongs, Nine Inch Nails

Sorti en 2005, With Teeth était un album qui changeait des précédentes productions de Nine Inch Nails, on avait là un album finalement plus classique et moins expérimental que les précédents. Pourtant je dois avouer que je l’apprécie tout autant que The Fragile ou The Downward Spiral. Et sur cet album With Teeth, la chanson Right Where it Belongs est probablement celle qui me met le plus de frissons.
En tout cas, Trent Reznor est l’un des très rares musiciens que j’admire complètement, au même titre que Josh Homme par exemple.

 

1 comme 1984, David Bowie

Troisième chanson de David Bowie et encore une pleine de signification, il faut croire que c’était un artiste inspiré et inspirant.
Cette chanson vient de l’album Diamond Dogs, datant de 1974, et a pour inspiration le célèbre roman de George Orwell. Etant donné que j’ai parlé de ma lecture de Farenheit 451 il y a peu, le lien avec le blog est tout fait. De base tout l’album aurait dû tourner autour du roman, et les représentations sur scène devaient l’illustrer, un peu comme lors des tournées de Ziggy Stardust où le personnage était devenu l’artiste et David Bowie n’existait plus. Cependant, il n’a pas eu le droit de le faire (la femme de George Orwell s’y opposait notamment) et le roman ne couvre qu’une partie de l’album et ne sera pas interprétée en concert. En plus de la chanson 1984, il y a par exemple une chanson nommée Big Brother.

 

3 comme 33, Smashing Pumpkins

The Smashing Pumkins, je dois avouer être amoureux du groupe depuis leurs débuts.
Thirty-Three est une chanson du plus célèbre des albums du groupe : Mellon Collie and the Infinite Sadness, de 1995. J’ai un peu triché avec cette chanson car elle ne fait certainement pas partie de celles auxquelles je pense quand j’ai envie d’écouter Billy Corgan et compagnie mais elle me permet de conclure ma sélection musicale par ce groupe alors c’est très bien.
Je me rappelle encore comment j’avais découvert leur premier album, Gish, un peu par hasard et comment ce fut une totale révélation pour moi. Leur deuxième album, Siamese Dream fut une telle claque ensuite… D’ailleurs la chanson Today est un peu ma chanson feels good, celle que j’aime me passer quand je vais bien, celle que j’écoute pour me dire que finalement tout va bien. En plus le clip de cette chanson démarre avec Billy Corgan qui lit un comics.

 

 

Voilà, c’est fini de la sélection musicale. Le choix fut très difficile, j’ai dû laisser de côté des chansons et des groupes que j’aurais tellement voulu placer mais j’aurais dû prendre un nom de blog encore plus long pour cela. En tout cas, j’aime beaucoup parler de musique, d’albums, de conception et ce tag fut une très bonne occasion de le faire.

Pour passer le témoin, je vais donc nommer les prochains blogs que j’aimerais voir réaliser ce tag amusant :

 

 

 

14 réflexions sur “[Tag] Blog en Musique

  1. juneandcie dit :

    Ce qui est amusant c’est que tes justifications sont encore plus intéressantes parfois que les chansons elles-mêmes. J’ai évidemment apprécié le petit clin d’oeil à Docteur Strange.😋

  2. Le Roy Dit Nous Voulons dit :

    Évidzmment je suis taguée 😉. Tu imagines comment je vais galéree avec mon nom de blog à rallonge…

    Bel article en tout cas. Certaines références et dates ne me rajeunissent pas…

  3. NovaBaby dit :

    Pas évident comme tag, mais super fun en effet. Merci pour les (re)découvertes !
    C’est marrant, mais je me souviens aussi du moment où j’ai appris le suicide de Cobain. Bon, j’avais même pas 8 ans pour le coup, mais mon cousin était fan, et c’était les vacances, on était en voiture. C’est fou, parce qu’avant je ne connaissais même pas le nom de Nirvana, et j’ai découvert le groupe comme ça au final.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s