[Tag] Liebster Award

Bonjour !

En préambule, je tenais à présenter mes excuses pour la non-activité ces deux dernières semaines. D’ailleurs, à l’avenir, le rythme des deux-trois articles par semaine risque d’être difficile à tenir donc il vaut mieux s’attendre à au mieux un par semaine (et encore pas à chaque fois a priori). Il est certain que je vais continuer (j’ai quand même pas mal d’articles en cours de rédaction) mais la question de la gestion du temps est un peu plus problématique. Enfin rien de très important mais je préférai prévenir.

liebster-awardMaintenant que c’est fait, passons à l’article que vous lisez. Une fois n’est pas coutume, aujourd’hui je vais parler de moi. Ce n’est pas juste par envie narcissique que je me lance dans cet exercice, non, il s’agit de répondre à un « tag », en l’occurrence le Liebster Award.
C’est donc à mon tour d’être le chat et le principe du Liebster Award est de présenter 11 faits sur moi, répondre aux question de la personne m’ayant désigné et pour finir marquer à mon tour les prochains.

Avant de rentrer dans le jeu, je vais en profiter pour remercier les personnages m’ayant nommé, car en plus oui j’ai été nommé plusieurs fois, trois fois pour être précis. Merci donc à La MéconosphèreLes Mondes de Blanche et Le Charmant Petit Monstre. Je dois avouer m’être bien amusé à répondre à ces questions et même si j’ai l’air parfois grumpy, ce fut très plaisant. (De toute façon j’ai l’air grumpy en permanence.)

Luke in XWing

C’est parti pour le décollage !

 

 

11 fun facts sur moi

1- Il m’a fallu attendre d’arriver à la fac pour découvrir le plaisir des livres. Avant cela, lire pour moi était une corvée, je détestais ça, à part deux exceptions : les comics et les livres dont vous êtes le héros.
Je suis donc finalement un lecteur récent.

2- Je suis tellement passionné par les jeux vidéo que j’ai travaillé dans le milieu pendant pas mal d’années. J’ai notamment fait beaucoup de game-design (mon dream job) et la meilleure boite où j’ai eu la chance de passer était Blizzard, je garderai à jamais de merveilleux souvenirs de cette expérience.

3- Je suis passionné par l’espace. J’en rêve tellement que j’aurais aimé naître bien plus tard et vivre la période où l’on pourrait voyager dans notre galaxie. D’ailleurs, l’effet de bord, c’est que les seuls voyages qui m’intéressent sont vers d’autres planètes/astres. Voyager sur Terre ne m’intéresse pas du tout parce que ça reste la même planète donc le même environnement. Quand je pense à une évasion dans un territoire inconnu, je pense à l’immensité de l’espace ou bien à découvrir une autre planète.

Approved_by_the_Comics_Code_Authority4- Ma passion pour les comics a amené ma collection a être digne d’un comic books store. Je me suis mis en quête de récupérer tous les numéros des séries qui m’ont passionnées et ce depuis les numéros datant des années 60 (plus les premiers numéros de Captain America dans les années 40), quand la beaucoup d’héros actuels ont été créés. C’est ainsi que j’ai pu reconstituer une bonne partie du « Silver Age » de Marvel qui démarre avec le numéro des Fantastic Four en 1961. (Le Golden Age désigne la première période glorieuse de l’industrie des comics, elle démarre dans les années 30 et dans les années 50 le déclin s’amorce, finalement le tout repart au début des années 60 pour ce qui est le Silver Age, initié notamment par DC Comics.)
Ma collection s’élève actuellement à environ 16 000 numéros lus (non, non, il n’y a pas d’erreur de 0).

5- Je suis ochlophobe, c’est-à-dire que j’ai pour phobie les grandes densités de personnes, en particulier dans mon cas il s’agit surtout d’être enfermé par des gens. Je peux prendre l’ascenseur si je suis seul (je ne suis pas claustrophobe) mais si quelqu’un arrive et se met entre moi et la porte, je me sens très mal d’un coup. Il n’a même pas besoin de bloquer réellement la porte, juste être devant suffit. De fait, je ne prends jamais les ascenseurs.
Dans le même esprit, je vais très rarement au cinéma. Le plus gros problème là est l’obscurité de la salle qui fait que je ne sais pas si on me bloque ou non, du coup je suis en panique tout le film (et je sors au moins une fois pendant le film pour prendre l’air et me soulager du stress – la pire expérience du genre avait été pendant Harry Potter 6, j’étais sorti de la salle 5 fois sur la dernière demi-heure, autant dire que j’avais raté toute la fin).

6- J’adore écrire, j’ai découvert cette passion à peu près en même temps que la passion de la lecture (bizarrement j’ai commencé par l’écriture avant de découvrir combien j’aimais lire). Je suis capable d’écrire sur n’importe quel sujet mais ce que je préfère, c’est créer des univers. J’ai en permanence des idées qui m’arrivent pour créer ces univers.

7- Ma plus grande peur, c’est en relation avec le point précédent, est de perdre les idées qui m’arrivent. Je garde toujours un carnet avec moi, en toute circonstance, pour être sûr de noter ce qui me traverse l’esprit.
Le « pire » expérience de ce genre c’est d’avoir eu une idée pendant un entretien d’embauche. Autant dire que pendant toute la suite de l’entretien, je n’arrivais aucunement à me concentrer et j’ai vraiment foiré l’entretien. Mais le plus important était là, j’ai réussi à garder mon idée (qui avait eu le temps de grandir pendant l’entretien) pour la noter en sortant !

8- Lorsque je sors, j’ai besoin de mon nécessaire de survie dans mon sac : un bouteille d’eau, ma liseuse (je ne transporte plus de livres car l’idée de les abîmer dans mon sac m’est insupportable), un carnet avec quelques stylos (voir le point précédent), des mouchoirs (j’ai des allergies toute l’année) et du déodorant (je suis obsédé par mon odeur corporelle).

9- Je suis très difficile question bouffe mais ce que je mange, je peux le manger en quantité inhumaine. D’ailleurs quelques amis m’ont déjà fait relever des paris à la con sur le principe, genre combien de pizzas je peux engloutir avant qu’eux ne finissent leur première (je m’étais arrêté à trois parce que bon ça coûte cher quand même) ou bien la plus grande pizza que je peux manger (j’ai jamais trouvé plus grand qu’une pizza pour 16 et elle ne m’a pas résisté).

10- Mes deux mots préférés de la langue française sont abhorrer et idoine.

11- Le nombre 11 fait survenir dans mon esprit une grande référence. Elle me tient particulièrement à cœur et provient du film this is Spinal Tap, probablement le meilleur film musical de l’Histoire. La réplique culte est « these go to eleven ».

 

 

Les séries de 11 questions

Voici le gros morceau de ce tag avec les trois séries de questions. C’est donc parti pour le 33 tours !

 

 

 

1- Comment et pourquoi vous est venu l’idée d’écrire un blog ?

L’histoire de ce blog n’est pas aussi simple qu’on pourrait le penser.
Il faut savoir qu’il a été créé précisément le 25 septembre 2011. Oui, ça commence à dater. Vous vous demandez peut-être si vous avez raté plusieurs années de contenu mais non, j’ai mis énormément de temps avant de commencer à le remplir. En fait quand je l’ai créé, je comptais y parler jeux vidéo. En 2011 j’y travaillais encore et je me disais que parler de ce que j’y avais vu pourrait être intéressant, notamment décrire toute la partie game-design (vu que j’en avais fait pendant plusieurs années et que ça me passionnait toujours). J’avais notamment en projet une série d’articles pour réaliser un game-design (et le jeu avec) de 0 à sa conclusion.
Finalement, je n’ai jamais vraiment pris le temps de m’y consacrer et ça n’a pas dépassé le stade d’idée pendant toutes ces années.

On arrive donc en 2016 et j’ai décidé de relever un challenge personnel : à savoir écrire, non pas pour le simple plaisir d’écrire, mais dans le but d’être lu. J’aime énormément écrire, créer des histoires (enfin plutôt des univers et après y trouver des histoires) mais je n’avais pas pour but de faire lire ce que j’écrivais. J’ai fini par arriver à l’idée que pour pouvoir m’améliorer, j’allais devoir être lu par d’autres personnes. Pour me motiver, je me suis fixé deux challenges en début d’année 2016 : commencer un blog (pour de vrai cette fois) en publiant de manière régulière et ensuite faire le NaNoWriMo de cette année. Le blog c’était pour avoir un cadre sur lequel écrire des choses simples mais surtout prendre l’habitude d’écrire de manière publique régulièrement et le Nano serait finalement le vrai test.
Donc je me suis inscrit sur le site du Nano et j’ai repris le blog. Cette fois, point de jeu vidéo, j’ai voulu me concentrer sur mes lectures et les univers qui me passionnent, étant donné que ce serait probablement une meilleure base pour écrire régulièrement. C’est donc ainsi que le blog a vraiment démarré.

 

2- Une question à laquelle vous auriez aimé répondre ?

What is the airspeed velocity of an unladen swallow?

 

3- Quel est le pouvoir que vous aimeriez posséder ?

Le pouvoir ? Est-ce qu’on parle de super-pouvoir comme peuvent en avoir certains super-héros ? Ou bien est-ce qu’il s’agit d’autre forme de pouvoir ?
Vu que la partie super-pouvoir est un peu plus mon rayon, je vais répondre sur ce point. La réponse est très simple, si je pouvais avoir un super-pouvoir, ce serait l’invisibilité. Ma misanthropie aurait ce qu’elle voudrait.
Je ne suis pas quelqu’un de vraiment visible dans la rue mais devenir vraiment invisible retirait tout le stress que j’ai à l’idée de sortir de chez moi. Bon il resterait toujours le bruit de la civilisation mais au moins ma peur face au monde extérieur serait bien moins grande

 

4- Quelle chose aimeriez-vous apprendre (langue, technique, art) ?

TOUT ! Ma soif de connaissance ne connait aucune limite.

 

5- Quel est votre rêve ?

Mon vrai rêve est de vivre dans l’espace, à bord de mon vaisseau personnel, avec pour compagnie la quiétude absolue.

 

6- Quelle invention aimeriez-vous pouvoir créer ?

L’invention que j’aimerais pouvoir créer est en relation avec mon rêve, il s’agit d’un vaisseau spatial. Ça reste de l’ordre du rêve mais c’est vraiment la première réponse qui me vient à l’esprit, avant tout le reste.

 

7- Un film/une série/une chaine youtube/un spectacle qui vous fait rire ?

Je pourrais citer pas mal de séries ici (notamment Parks&Recreation, The IT Crowd, ou Happy Endings) mais le zénith du genre est La Cité de la Peur. J’ai toujours été fan des Nuls mais ce film est encore plus grand. Je l’ai vu plus de 300 fois (non, il n’y a pas d’erreurs de 0, j’ai compté, du moins j’ai commencé à compter et puis vu la quantité j’ai fini par arrêté).
En mention spéciale, je dois également citer Holy Grail. Les Monty Pythons, c’est un peu le paroxysme de l’humour anglais alors je ne peux pas ne pas être fan.

 

8- Une ou deux chansons que vous n’arrivez pas à arrêter d’écouter ?

Généralement quand j’écoute une chanson, elle passe en boucle (note, ça marche aussi comme ça avec les albums). Donc tout ce que j’écoute, je pourrais l’écouter sans m’arrêter.
Ça ne répond pas à la question mais du coup, je suis vraiment incapable de citer une ou deux chansons. Au pire, il y aura prochainement un autre tag cette fois musicale où je parlerai de quelques chansons à mon goût. (Oh ce teasing.)

 

9- Vos pays préférés : celui que vous rêvez de visiter et celui où vous aimeriez vivre ?

Etant donné que la notion de pays m’a toujours dérangé et que voyager sur la Terre ne m’intéresse pas, je vais plutôt citer des planètes (là c’est vraiment parlant pour moi).
La planète que je rêve le plus de visiter est probablement Zonama. Quant à la planète où je rêve d’habiter, c’est clairement Naboo.
Alors oui, dans les deux cas, ça reste totalement impossible mais on m’a demandé mes rêves, pas ce que je comptais réellement faire.

 

10- A choisir, R2-D2 ou BB8 ?

R2-D2 sans aucune contestation possible ! (Surtout que c’est lui mon compagnon de bureau.)

R2D2

En direct de mon bureau.

 

11- Et la question autocentrée, citez 3 objets, lieux ou activités que vous possédez/avez visités/pratiquez et qui pourraient selon vous avoir leur place sur la Méconosphère.

Très honnêtement, je ne connaissais pas le blog de La Méconosphère et je n’ai pas encore eu le temps de le découvrir vraiment. Je ne peux donc pas répondre pour le moment. Je mettrai peut-être à jour cette réponse quand j’aurais l’habitude de ce blog mais aujourd’hui je vais rester sur un joker pour toute réponse à cette question.

 

 

 

1- Surnaturel – Si les créatures surnaturelles existaient, lesquelles aimerais-tu rencontrer ?

Un humain tolérant et altruiste ? Hum non, ça j’arriverais encore moins à y croire que si je voyais une licorne…
Après une très longue réflexion, je pense que je choisirais finalement les Caamasi.

 

2- Sacrilège – À quelle œuvre littéraire ou cinématographique considérée comme un chef d’œuvre n’as-tu pas adhéré ?

Là, je vais devoir avouer vivre dans un grotte, détaché du monde. Je ne connais pas vraiment ce qui pourrait être considéré comme chef-d’œuvre ou non. Pour moi ça reste juste l’expression d’un avis subjectif, un avis certes partagé par un grand nombre mais ça reste subjectif (et je n’ai jamais été fan du conformisme). Si jamais mon avis diffère du plus grand nombre, il n’en reste pas moins valide vu qu’il est justement subjectif et qu’il n’est nullement figé (comme tout avis).
De fait, est-ce que ma déception quant au dernier Star Wars tombe dans cette catégorie ? (J’avoue, même pour Star Wars, je ne sais pas à quel point le dernier film a été apprécié ou non.)

Sinon, je peux citer la série Breaking Bad qui semble avoir été relativement appréciée par beaucoup de personnes mais qui m’a sérieusement ennuyée. J’ai quand même poussé jusqu’à regarder la première saison en entier (aussi parce qu’elle ne faisait pas une vingtaine d’épisodes) mais non, visiblement ce n’était pas pour moi.

 

3- Tordu – Quelle question aurais-tu voulu que l’on te pose ?

Pour éviter de répéter la même chose que sur la question de La Méconosphère, je vais cette fois dire : « Now consider this. You’re reading a novel written in the old days before the war. The characters are visiting Fisherman’s Wharf in San Francisco. They become hungry and enter a seafood restaurant. One of them orders lobster, and the chef drops the lobster into the tub of boiling water while the characters watch. »
(Techniquement il manque l’interrogation pour que ce soit considéré comme une question mais c’est la réaction, non la réponse, qui est importante.)

 

4- Arts – Quelle forme d’art aurais-tu aimé pratiquer ?

TOUT ! Ma soif de connaissance ne connait aucune limite.
Pratiquer un art est une forme de connaissance et en cela tous les arts sont susceptibles de m’attirer.

 

5- Lecture – Y a-t-il un genre de roman que tu lisais avant mais que tu ne lis plus car il t’a lassé/e ?

Non, aucun genre ne m’a jamais lassé.

 

6- Dilemme – Riz et pâtes pendant deux mois pour te payer ce voyage exotique, ou toujours de la bonne bouffe au quotidien mais des vacances en un lieu familier pour faire la même chose que tous les ans ?

La réponse va être facile ici : je ne pars pas en vacances. Ma semaine idéale de vacances est sous ma couette avec mes livres, rien de plus.
Et puis, comme j’ai pu l’expliquer plus haut, un voyage exotique pour moi, c’est dans l’espace, rien de moins. Vu que ce n’est pas possible, le reste ne m’intéresse pas vraiment, je vis très bien comme je suis.
Si jamais il était possible de voyager à travers l’espace mais que c’était incroyablement cher, je n’irais quand même pas faire des économies pour ça (que ce soit en changeant mon régime alimentaire ou autre chose). Si quelque chose ne m’est pas accessible, je m’en passe. En plus, je dois avouer qu’un régime riz-pâtes n’est pas très différent de ce que je mange tous les jours. Je suis assez difficile question bouffe et je ne varie pas vraiment mes repas.

 

7- Mythologie – Dans quel univers mythologique ou panthéon des temps anciens te retrouves-tu le plus ? (Dieux égyptiens, gréco-romains, vikings, mythe arthurien…)

La mythologie nordique. Cette fascination a démarré avec les apparitions de Thor dans mes comics. Rapidement, j’ai commencé à me renseigner sur le sujet, même si elle est éloignée de ce que l’on apprend dans nos régions latines.
Je ne suis aucunement expert sur le sujet (très loin de là, surtout que les comics ont quand même pas mal déformé ma vision de la chose) mais je suis vraiment attiré par ces histoires.

 

8- Superstition – Quelle manie ridicule as-tu pour attirer à toi de bonnes ondes quand tu fais quelque chose d’important ?

Tout d’abord, il n’y a rien de ridicule en ces manies.
Toutefois, je n’ai pas réellement de manies, j’ai plus des tics nerveux que je répète à chaque fois et puis toute une collection d’objets « porte-chance » (tous ne le sont pas pour les mêmes occasions) que je prends donc avec moi.

 

9- Imaginaire – Si tu pouvais vivre quelque temps dans le monde d’un film ou d’un livre, lequel serait-ce ?

Je pense que ma réponse ici est déjà connue par qui a eu l’occasion de lire un peu mes chroniques : la galaxie de Star Wars (et plutôt la version Legends que celle du nouvel UE tant qu’à faire).
En bonus, je vais aussi en profiter pour placer la Great Library que l’on découvre dans les aventures de Thursday Next parce que ça aussi, j’ai clairement envie d’y vivre.
Et puis aussi parce que j’ai envie d’en mettre un troisième : Ankh-Morpork.

 

10- Internet – Quelle est l’attitude qui t’enquiquine le plus sur les réseaux sociaux ?

Je ne vais pas dire que l’orthographe et la grammaire déplorables m’enquiquinent parce que pour être honnête, je ne lirai pas ce qu’écrit quelqu’un ne respectant pas ces règles élémentaires. La communication c’est du respect, si tu veux te faire entendre tu écris correctement pour que ton interlocuteur puisse te comprendre sans avoir à faire d’effort. Quelqu’un qui écrit spontanément avec une orthographe chaotique, je n’irai pas faire l’effort de chercher à le comprendre. (Je ne parle pas de faute de frappe, ça arrive, je parle de ceux qui négligent l’orthographe et la grammaire parce que ça ne les intéresse pas.)

Néanmoins, il y a une habitude proche qui m’irrite. C’est une mauvaise habitude bien plus répandue et en plus qui touche aussi des journalistes. Il s’agit de deux points de typographie.
Le premier point concerne « il y a » et sa forme abrégée « y a ». On peut voir régulièrement une apostrophe placée entre le Y et le A alors qu’il n’y a aucune raison d’en mettre une ici. Une apostrophe marque une voyelle qui se fait aspirer pour faciliter une liaison, par exemple « tu as » devient « t’as ». Dans le cas de « il y a », aucune voyelle n’est placée entre le Y et le A et d’ailleurs ceux qui mettent une apostrophe prononcent de la même manière que s’il n’y avait pas d’apostrophe.
Le deuxième point est une différence typographique entre les règles françaises et anglaises (et d’autres). Ceci concerne l’utilisation d’une espace insécable avant un signe de ponctuation double. En français, il faut placer une telle espace avant les signes tels que le point d’interrogation, le point d’exclamation, les deux points, tous ceux qui sont formés de deux signes de ponctuation donc. En anglais en revanche, il n’y a pas de telle espace, le signe de ponctuation est collé au mot qui le précède.
Ces deux points de typographique sont très répandus et ont tendance à m’agacer, surtout le premier. J’essaye quand même de ne pas trop faire mon chieur à ce sujet mais sachez que si vous faites l’une ou l’autre de ces fautes, je vous serais très reconnaissant de corriger cette habitude.

 

11- Musique – Quelle est, selon toi, la B.O. de film la plus épique jamais composée ?

Je ne suis pas du tout BO de films. Ce n’est pas quelque chose que je note quand je vois un film, pour moi la musique fait partie d’un tout et n’est pas un élément que je détache donc je suis incapable de parler de musiques de films ou même d’en citer.

Je vais donc un peu feinter pour répondre à la question en parlant d’un « groupe » un peu particulier. Ce n’est pas un groupe de musique au sens traditionnel du terme, ils font uniquement des musiques pour des trailers (surtout cinéma et parfois d’autre chose, comme de jeux vidéo). Ce n’est pas le seul groupe du genre mais celui-là je l’écoute de temps en temps, il s’appelle Two Steps from Hell. Les musiques de trailers ayant généralement des sonorités très prononcées, celles qui sont épiques sont très épiques.

 

 

 

1- Quel est le livre (roman, encyclopédie…) qui n’existe pas ou qui selon toi a été mal fait que tu aimerais (ré)écrire ?

Dark Reading Matter. C’est le titre du huitième tome des aventures de Thursday Next mais ce n’est pas un livre que j’aimerais écrire, j’attends (depuis environ trois ans) que Jasper Fforde nous l’offre. Au pire, si je veux retourner dans l’univers, le fandom est très vivant.

Cela dit, je ne réponds pas vraiment à la question. Alors voyons une oeuvre qui mériterait une amélioration. J’en vois deux.
D’abord « We can remember it for you wholesale » de Philip K. Dick. C’est la nouvelle qui a inspiré le film Total Recall. La nouvelle est franchement pas terrible (surtout sa conclusion) et le film est beaucoup mieux. Donc voilà, faudrait réécrire la nouvelle en prenant la trame du film.
L’autre oeuvre est Le Seigneur des Anneaux. Il y a deux passages qui m’ont gonflé : le passage au début dans la forêt avec Tom Bombadil. Et puis l’épilogue, quand les hobbits rentrent à la Comté et croisent un Saruman ridicule (accompagné de Wormtongue encore plus ridicule). Néanmoins, je ne me vois aucunement pas réécrire du Tolkien donc je ne réponds toujours pas à la question.

Alors finalement, ma (vraie) réponse va se trouver dans l’Univers Étendu Star Wars. En 2008, un projet de roman sur la Jedi Nomi Sunrider était né. Cette Jedi vivait plusieurs millénaires avant la période des films, au temps de l’Ancienne République. On la voit uniquement dans les comics Tales of the Jedi (dont je parlais dans le deuxième article détaillant l’univers Legends) mais c’est un personnage avec beaucoup de potentiel. Le projet a malheureusement été annulé (difficile de dire si cela est dû aux discussions avec Disney pour le rachat ou non).
Du coup, il y en a pas mal dans le genre qui auraient mérité leur place. En commençant par la série « Sword of the Jedi » qui devait prendre la suite de Fate of the Jedi (plutôt que nous laisser avec un putain de cliffhanger jamais résolu).
Dans le nouveau canon, la plupart des romans mériteraient d’être réécrits (mais genre vraiment). Quant à savoir si j’ai envie d’écrire les romans manquants ou réécrire les mauvais déjà publiés, c’est une grosse question.

J’avoue, cette partie « que tu aimerais (ré)écrire » de la question rend la réponse difficile. Ouais ok j’ai déjà pondu un pavé sans même avoir répondu à la question.
Donc je vais faire simple pour la suite. Finalement ce que j’aimerais écrire, ce sont mes romans à moi. Après tout, j’aime écrire, j’aime surtout créer des univers (et accessoirement y raconter des histoires mais ça c’est seulement après). Donc j’ai déjà écrit quelques romans mais qui sont restés à l’état de « travaux privés » (je fais ça uniquement pour le plaisir d’écrire, les partager n’était pas une idée à laquelle je pensais).
Donc finalement, je n’ai que des demi-réponses, il faudra s’en contenter.

 

2- Quelle est ta plus mauvaise expérience autour des livres ? (Une lecture qui s’est mal passée, une rencontre avec un auteur,…) Dis nous tout. 

Tout ? Non, c’était pas la réponse attendue.
Pour les rencontres avec des auteurs, je ne peux pas dire que ça se passe mal, ça ne se passe pas vraiment. Je suis totalement incapable de parler dans ce genre de conditions (déjà qu’en temps normal c’est vraiment pas fameux). Si j’arrive à prononcer un « bonjour, c’est pour un autographe » c’est déjà un miracle.

Pour les livres, on peut dire qu’il y a eu deux mauvaises expériences. Tout d’abord, « Les Racines du Mal », de Maurice G. Dantec. Le côté très gore du roman avec des descriptions très détaillées, je n’ai pas pu terminer (loin de là).
L’autre mauvaise expérience fut un livre abominablement mal écrit (du moins pour moi). C’est un roman Star Wars du nouveau canon et bien que ce ne soit pas le seul très mauvais roman de ces livres récents, celui-là a un style vraiment atroce (en plus d’une histoire ridicule et de personnages inintéressants dont un de mes anciens héros qui est donc désormais quasiment un moins que rien).Le titre est Aftermath (j’ai appris il y a peu qu’en français il s’appelait Riposte, il n’y a plus qu’à espérer que la traduction ait pu un peu arranger le style).

 

3- Quelle est la chanson ou le morceau que tu écoutes le plus en ce moment ? 

Mes playlists changent environ une fois tous les quelques mois et en ce moment c’est Genesis qui tourne, sur les six premiers albums du groupe. Toutes les chansons passent le même nombre de fois mais pour en citer une seule, je vais dire « Dancing with the Moonlit Knight ».
(Et là, je me retiens très fort de ne pas commencer à parler de Genesis parce que si je démarre, je ne m’arrête pas avant plusieurs heures.)

 

4- Le dernier film vu au ciné ? 

Euh, je ne suis pas très ciné (cf le passage sur l’ochlophobie). Donc je vais dire Deadpool et puis avant c’était Star Wars Episode VII (ok la question était sur le « dernier » mais pouet).

 

5- Si tes articles/billets devaient être publiés dans un journal national, lequel serait-ce ? 

Euh, aucun, merci. Être publié dans un journal (national de surcroît) implique une certaine notoriété alors clairement si je commençais à sentir une telle notoriété pointer, j’irais supprimer tout ce qui a été écrit et effacer ce blog.
Déjà écrire de manière publique (même si c’est uniquement des « petits » articles) a été un très grand pas, je n’ai clairement pas l’envie ni l’ambition de faire lire ce que j’écris à un nombre de personnes trop grand (c’est relatif mais vous voyez l’idée).

 

6- Quelle est ta première pensée/réaction (que tu n’exprimes pas forcément) qui te vient dès que quelqu’un te dit « Je ne lis jamais » ou « Je n’aime pas lire » ? (réponse honnête souhaitée)

Etant donné que j’ai commencé (très) tardivement à lire et qu’avant je détestais ça, j’ai été à la place de ces personnes fictives. Donc ça veut dire que je sais que ce n’est pas un avis définitif (aucun avis ne l’est de toute façon). Surtout, je ne suis pas du genre à vouloir changer l’avis de quelqu’un, chacun a son libre arbitre et je n’ai pas à le remettre en question.

Au-delà de ces considérations, ma réaction serait « ok donc on parlera pas de lecture ». A moins que ce ne soit un ami proche, ça m’est assez égal (pour ne pas dire que j’en ai absolument rien à foutre). Si c’est un ami proche, je le sais déjà et visiblement ça ne m’a pas dérangé (il n’y a pas de raison que ça me dérange, chacun ses envies).
Si je voulais vraiment faire chier (je fais souvent le troll il est vrai), je répondrai à cette personne qu’elle lit tous les jours, même si ce ne sont pas des romans. Et finalement des romans ne sont techniquement pas différents de ce qu’on peut lire ailleurs : ce ne sont qu’un assemblage de mots dans le but de faire passer une pensée, communiquer en somme.

 

7- Le ministère de la culture t’appelle et te dit : « La France va mal, la culture est en perdition, les gens ne lisent plus. Que faire ? Je vous donne tout le budget que vous voulez, mais trouvez-moi une solution bon sang de bois ! » A toi de jouer ! 

Déjà je m’inquiète, énormément. Que le ministère de la culture ait un budget illimité, je me dirais que nous sommes dans une dystopie très étrange. Quand il s’agit du ministère de la défense, c’est problématique, mais l’idée d’un budget illimité pour n’importe quel ministère est forcément dérangeante dans une société capitaliste.
Soit ça signifie que tous les ministères ont budget illimité et en soit ça pose un très gros problème, soit c’est limité à un ou quelques ministères et la question est de savoir pourquoi ceux-là. Quelle est la raison qui pourrait pousser à donner budget illimité à la culture, au détriment des autres ministères ?

Si je mets de côté ces considérations, il y a quand même un point que j’aimerais soulever avant de répondre. Les livres ne sont pas la seule culture. Donc si les gens ne lisent plus mais que les autres secteurs culturels continuent de tourner, on peut difficilement parler de perdition. Ou alors le postulat de départ implique que tous les secteurs culturels sont en perdition et que le ministère tente de commencer par les livres. Cela dit, pour qu’on arrive à une situation où il n’y a plus de culture, je ne vois qu’une société telle celle de 1984 et donc aucune chance que le gouvernement tente de changer cette situation.

Finalement, si on me demande mon aide pour remettre les gens à lire, j’ai juste envie de me barrer. Après ma réponse du dessus, je ne suis pas du genre à vouloir changer les gens. S’ils ne veulent pas les lire, bah ils ne lisent pas, c’est comme ça, tant pis. Le seul problème que cela pose c’est que si personne ne lit, ça veut dire que personne n’écrit. Tant qu’il y aura des gens pour écrire, il y aura des gens pour lire.
La seule réponse pour pousser une population à lire, c’est juste de fournir des livres (si possible bien écrit mais vu qu’ils n’ont pas réellement de point de comparaison, ça n’importe pas tant que ça).

 

8- Quel livre ou genre de livre tu sais au fond de toi que tu ne voudras JAMAIS lire, même si tu prônes que tu es ouvert(e) à tout ? 

Les mauvais livres, c’est un genre en lui-même ? Non mais en fait, même si c’était le cas, ça m’empêcherait pas, il suffit de voir les mauvais livres que j’ai lus (en entier). Il n’y a heureusement pas eu beaucoup mais il y en a eu.

Après un gros moment de réflexion, je dirais probablement des livres érotiques ou à tendance. Les scènes de cul me gonflent toujours dans les livres (dans les films c’est pareil) alors lire un livre dont c’est l’élément principal ne serait clairement pas pour moi.

 

9- On est en 2035. Marc Lévy vient de recevoir le prix Goncourt. Ta réaction ? 

Je suis incapable de citer le moindre vainqueur du prix Goncourt alors que ce soit Marc Lévy ou un autre, je ne serais probablement pas au courant. Comme dit plus haut, je me moque pas mal de savoir ce qui est connu et apprécié. Tout ce qui est prix et award en tout genre ne m’a jamais intéressé, ça ne reste qu’une opinion et comme toute opinion elle est subjective.

 

10- On est en 2235. Marc Lévy est considéré comme l’un des meilleurs romanciers du XXIe siècle (la preuve il a eu le Goncourt), on pense même le cloner d’après le cheveu trouvé sur sa dépouille. Ta réaction ? 

Why should I care?
Non mais là, encore plus qu’à la question précédente, je n’en pense rien du tout. S’il écrit autant, c’est qu’il y a des gens pour le lire et ce n’est pas parce que je ne le lis pas personnellement que c’est un mauvais auteur. Il n’y a pas de recette universelle pour être « le meilleur auteur » (il y en a juste une pour être le meilleur dresseur, c’est de tous les attraper).

 

11- Augustin Trapenard (chroniqueur littéraire et beau gosse avec ça) t’appelle. Il est dans la mouise. Son assistant l’a lâché et il se retrouve sans aucune idée de livre à présenter au Grand Journal ce soir. Il te demande de l’aide. Qu’est-ce que tu lui proposes ? (Plusieurs idées de livres possibles. Augustin est gourmand). 

Déjà je découvre qu’il existe un dénommé Augustin Trapenard et qu’il est chroniqueur littéraire (et beau gosse). Je suis sûr que c’est une information incroyablement utile.
Du coup, si c’est à moi qu’il demande de l’aide, il est vraiment dans la mouise. Admettons que j’accepte de répondre (c’est pas gagné), déjà je demande à ne pas être nommé (ça ne devrait pas être difficile) et je précise aussi que ce ne sont que des goûts très personnels.

En premier lieu, je cite toute la série Thursday Next, de Jasper Fforde. En cas d’extra, je rajouterais Les Foulards Rouges, de Cécile Duquenne.

 

 

Passage de témoin

Maintenant que j’ai bien tout rempli, c’est à mon tour de désigner les blogs suivants pour jouer à chat et leur transmettre 11 questions. J’ai beaucoup lutté pour trouver 11 questions, d’ailleurs je ne suis pas vraiment satisfait de toutes ces questions mais bon 11 ça fait vraiment beaucoup donc voilà je vais m’arrêter là et on verra ce que ça donne.

 

 

1- Y a-t-il un livre (ou plusieurs) que tu as lu plus de deux fois ?

2- Quelle forme prendrait ta machine à voyager dans le temps ? Et quelle serait ta première destination temporelle si tu étais libre du choix ?

3- Ton livre préféré se voit être adapté au cinéma (ou en série, peu importe le medium en fait) mais à ton grand désarroi c’est un désastre. Néanmoins, le film rencontre un franc succès, à tel point que le livre est réécrit pour coller au film. Quelle est ta réaction ?

4- Un livre que tu adores se voit être adapté au cinéma (ou en série, comme au-dessus le medium importe peu du moment que c’est visuel). Cette fois le résultat est de bonne facture. Un de tes amis est en adoration devant cette adaptation. Lorsque tu lui parles du livre, il te répond que ça ne l’intéresse pas, de même pour les autres livres dans le même univers. D’ailleurs il en parle à ses amis comme si tout avait été créé dans le film.
Comment réagis-tu ?

5- Comment choisis-tu tes prochaines lectures (et tes ajouts à ta PàL) ?

6- On te propose de réaliser le parc d’attractions sur l’univers de fiction de ton choix. Quel univers choisirais-tu et quelles seraient les attractions vedettes ?

7- As-tu longtemps cherché avant de trouver le nom de ton blog ?

8- Un lion débarque dans ta ville et tu ne peux prendre avec toi qu’un seul objet pour aller à sa rencontre. Quel objet choisis-tu et comment agis-tu ?

9- Quels sont les personnages fictifs t’ayant le plus inspiré ?

10- Si tu as vu le film « Stranger than Fiction », la question va te parler (sinon, faut voir le film parce que voilà). Un jour tu découvres que ta vie (que tu continues à vivre) est en fait le prochain roman d’un écrivain connu. Qui serait cet auteur à l’origine du récit de ta vie ?

11- Quelle est ta recette idéale pour te relaxer ?

 

 

Quand aux blogs que je vais nommer, voici les heureux vainqueurs (si, si) :

 

Voilà, cette fois c’est bien terminé. Merci encore pour les désignations qui ont pu donner lieu à cet article and may the Force be with you.

episodevi

 

10 réflexions sur “[Tag] Liebster Award

  1. Charmant-Petit-Monstre dit :

    Donc déjà tu confirmes ma première impression, tu es complètement zinzin XD (rien que le passage sur la typo est magique. Ça m’a rappelé mes profs en cours d’édition d’ailleurs ^^).
    Tu dis que tu es un lecteur récent, mais vu le nombre de livres/comics/BD que tu as lu depuis la fac, tu as largement mérité le titre de « lecteur tout court » ! C’est impressionnant en tout cas.

    On en a apprend vachement sur toi, c’est sympa ! Merci d’avoir répondu à toutes ces questions, le temps que ça a du te prendre n’empêche !
    Et puis rien que pour les mentions de Two Steps From Hell et Dancing with the Moonlit Knight (« Can you tell me where my country lies ? said the unifaun to his true love’s eyes…  » C’est l’unique chanson anglaise dont je connais par coeur les paroles. Et voilà je commence à chanter maintenant) c’est gros coeur sur ta vie là ! ❤

    Juste petite question : tu travailles toujours dans le milieu du jeu vidéo ?

    • Lost in Chapter 13 dit :

      Les réponses à tes questions n’ont pas été très longues à écrire, ça m’est venu naturellement donc même si j’ai fait des réponses longues et que la plupart du temps je réponds à moitié à tes questions (non mais cette première question que tu as filé, c’est du sadisme :p ), ça n’a pas été difficile à écrire.
      Moment je-te-nargue, tu apprendras que j’ai vu la chanson Dancing With the Moonlit Knight (ainsi que tout l’album Selling England by the Pound) en live. Bon, j’avoue j’ai préféré l’interprétation de l’album The Lamb, ça reste le paroxysme du genre, mais voilà dans les deux cas, j’ai quand même des souvenirs tellement géants.

      Pour répondre à ta question finale, non je ne bosse plus dans le jeu vidéo. Principalement parce que c’est un milieu assez précaire, avec beaucoup de turnover. Donc j’ai fini par partir sur quelque chose de moins passionnant mais plus stable (et qui paye bien plus).

  2. juneandcie dit :

    Outre le plaisir que cela a été d’en savoir plus sur toi, je savoure particulièrement la petite nomination de Fan Actuel, ça va finir par devenir un running gag ! XD

  3. Le Roy Dit Nous Voulons dit :

    Par où commencer ?
    Je comprends ce que tu voulais dire quand tu avais peur que je te prennes pour un sociopathe hier ! ^^
    T’es un grand psychopathe des réponses hyper longue qui plus est, mais pour notre plus grand plaisir il est vrai ! Vu que nous en apprenons plus sur toi.

    Les Nuls, Les Monty, The IT Crowd : la base en effet. JE CONFIRME ! Et ouais en caps lock, qu’est-ce que tu vas faire ? (Cherche pas, je craque ! 😉 )

    Je peux venir avec toi dans l’espace ? Si un jour ce genre de voyage accessible au grand public existe, évidemment.

    Je tâcherais de mettre en ligne ma réponse d’ici demain soir, merci de m’avoir taguée, (bon c’pas comme si j’étais pas au courant ! ^^).

    • Lost in Chapter 13 dit :

      Alors pour venir dans l’espace avec moi, il faut à la fois que je t’accepte et à la fois que tu supportes ma misanthropie (et mon besoin de silence). L’un comme l’autre, c’est pas gagné. ^^

      Et pour ta réponse, tu fais ça quand tu veux, déjà même si tu veux. (Moi qui pensais avoir trouvé quelques questions amenant un minimum de dilemme. Tant pis alors. :p )

      • Le Roy Dit Nous Voulons dit :

        M’en fous me construirais un vaisseau solo (non Han Solo, OK je sors suite à cette blague nulle ! :-D).
        Ben niveau silence je dois avouer que j’apprécie en avoir, c’pas comme si je supportais des bavardages toute la journée… ^^

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s