Les Foulards Rouges – Saison 2 – Terre, de Cécile Duquenne

Mon avis sur la saison 1 des Foulards Rouges : par ici.

Avant de commencer, notez qu’il y aura quelques révélations sur les événements de la première saison, notamment sa fin. Je vous déconseille donc de lire ce qui suit si vous n’avez pas lu cette première saison, d’autant que le suspense est un point important de ce roman.
Autre point à noter, le recueil de cette saison 2 n’est pas encore disponible, j’ai simplement lu chaque épisode un par un. Néanmoins, j’ai préféré parler de cette deuxième saison dans sa totalité.

FR-2

 

Auteur : Cécile Duquenne

Série : Les Foulards Rouges (saison 2)

Titre : Terre

 

 

 

 

Résumé de l’éditeur :
« Lara et Renaud ont réalisé l’impossible : avec une poignée de Foulards Rouges, ils se sont évadés de Bagne, la planète-prison désertique. En se crashant sur Terre, ils plongent non seulement dans les eaux de la planète Bleue, mais également dans les intrigues politiques tentaculaires du Parti, celles-là même qui ont fait d’eux des criminels… et désormais des fugitifs.
Trouvant refuge en Australie, ils comptent bien mettre en place une véritable résistance. Car Renaud sait sur les origines du Parti des secrets inavouables qui l’ont convaincu depuis longtemps que, davantage qu’une simple vengeance, il s’agit d’offrir la liberté à tout un peuple tenu dans l’ignorance et le mensonge depuis des siècles. Il est cependant loin d’imaginer à quel point lui et Lara, qui vient de se découvrir des pouvoirs de Thaumaturge, forment des pièces centrales sur l’échiquier des forces en jeu. Malgré leurs efforts acharnés, ont-ils jamais eu la moindre chance de sauver l’humanité et de réécrire son avenir… ? »

 

 

« Oh mais quel cliffhanger encore plus dégueulasse ! »
J’avais beau savoir à quoi m’attendre après le final de la première saison. Le dernier chapitre de cette saison avait beau crier tout du long « attention cliffhanger en approche ». Je me suis fait avoir en beauté. Et je pense savoir parfaitement ce qu’il se passe après les derniers mots mais le doute subsiste encore (surtout que ce qui arrive est vraiment très, très gros)…

Mais plutôt que de s’attarder sur cette fin haletante, voyons un peu ce que vaut cette deuxième saison.
Les exilés de Bagne ayant pu s’enfuir de la planète-prison, nous allons cette fois suivre leur périple sur la Terre. Dès le départ les choses sont claires, ils ne sont pas les bienvenus sur la planète, ils s’y attendaient et leur aventure est donc loin d’être terminée. La grande question était surtout de savoir si l’Australie leur serait une terre accueillante ou bien si le Parti pour la Paix les pourchasserait dès les premières pages. Il y avait aussi Renaud et son secret, celui qu’il n’avait pas voulu révéler avant le moment idoine. On se doute bien que le secret sera un gros enjeu de cette saison.

Après avoir terminé la lecture de cette deuxième saison, on peut dire que les révélations en tout genre n’ont pas manqué. On a même eu quelques flashbacks sur l’enfance de Renaud et son éducation de thaumaturge. En tout cas les grosses questions que l’on se posait à la fin de la saison 1 ont trouvé leur réponse dans ce roman.

Mais la plus grande qualité que j’ai trouvé, c’est son rythme effréné. L’action était déjà bien soutenue lors des aventures sur Bagne, cette fois c’est encore monté d’un cran. Toute l’aventure est menée tambour battant et certaines scènes sont absolument géniales. Mention spéciale à la scène de l’abordage du train (qui m’avait fait manquer le mien de train au passage mais sur le moment je n’en avais cure).

J’ai  donc eu beaucoup de mal à devoir stopper ma lecture, j’aurais bien dévoré toute la saison d’un seul coup. Entre les scènes épiques et les révélations excitantes, cette saison était encore plus réussie que la première.
Il faut ajouter que l’on voit un peu plus de personnages également. Claudia par exemple qui n’était pas souvent mise en avant dans la saison précédente gagne en importance (et elle n’était pas loin de me faire couler quelques larmes à certains moments), tandis que de nouveaux personnages vont faire leur apparition. Il y a d’ailleurs quelques surprises dans les noms de ces personnages.

Et l’amateur de comics que je suis a vu une troupe de Silver Surfers (encore une scène géniale), rien que pour ça, j’ai passé un excellent moment sur cette lecture.

En tout cas cette fois, l’ambiance est un peu moins science-fiction, la touche steampunk gagne en importance. Surtout, la magie est bien plus présente cette fois, c’était prévisible vu le déroulement de la fin de la première saison. Cette magie est vraiment bien utilisée dans le récit.

Après les deux saisons, je suis totalement conquis par Les Foulards Rouges. Vivement la troisième !

 

 

8 réflexions sur “Les Foulards Rouges – Saison 2 – Terre, de Cécile Duquenne

  1. malecturotheque dit :

    C’est une série qui me fait bien envie (mais je vais déjà tenté de lire celles que j’ai commencé…). Comme je n’ai pas lu le premier tome et qu’il arrive régulièrement que les suites soient moins bien, j’ai lu (en diagonal, en évitant ce qui semblait trop en dire) ta chronique, et je suis contente de voir que la série continue à être bonne. Elle conserve donc sa place dans ma wishlist ^^

  2. Erika dit :

    J’ai voulu lire cet avis. Et en fait non. Car j’ai pas envie de lire épisode par épisode, je préfère attendre l’intégrale et vider un peu ma pàl en attendant. Par contre vu que c’est un gros coup de cœur pour toi et que j’ai beaucoup aimé, je me dis que cette 2e saison doit valoir le coup (sinon tu ne l’aurai peut être pas lu entièrement ^^)

    • Lost in Chapter 13 dit :

      L’intégrale est pour fin avril il me semble, ça laisse juste un mois et demi à attendre. Et je confirme que tu as toutes les raisons pour apprécier cette deuxième saison.
      Mais en effet il vaut mieux que tu ne lises pas ma chronique, tu risquerais de craquer. :p

      • Erika dit :

        \o/

        D’ici là j’aurai bien sur vidé ma PàL et je pourrai sans scrupule aller l’ajouter sur mon kindle. Oui, oui, oui ^^

        Je pense que je ne serai pas au taquet pour sa sortie mais je la lirai un jour, je la lirai !

  3. pelysse dit :

    Bon bon… décidément, si le deuxième t’as autant plu que le premier, il va vraiment falloir m’y pencher ! Les journées sont trop courtes… 😦

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s